Symphomed - Le Forum médical francophone
Si vous voulez vivre en Symphocratie, mettez-vous en mode Symphomédien, et connectez-vous ici!

[?] Spasfon et dysménorrhée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[?] Spasfon et dysménorrhée

Message par nour le Lun 23 Nov 2009 - 21:03

salut
Est ce qu' on peut utiliser spasfon dans les douleurs des menstruations vu que c'est un
Antispasmodique

merci

nour

Messages : 7
Sympho : 12
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par pharmalife le Lun 23 Nov 2009 - 21:55

oui biensur ...c'est l'une de ses indications

pharmalife

Féminin
Messages : 60
Sympho : 118
Date d'inscription : 23/10/2009
Age : 31
Localisation : Sitifis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par Amanita le Lun 23 Nov 2009 - 22:29

Spasfon dont le principe actif est le Phloroglucinol est indiqué dans:
-Traitement symptomatique des douleurs liées aux troubles fonctionnels du tube digestif et des voies biliaires.
- Traitement des manifestations
spasmodiques et douloureuses aiguës des voies urinaires : coliques néphrétiques.
- Traitement symptomatique des manifestations spasmodiques douloureuses en gynécologie.
- Traitement adjuvant des contractions au cours de la grossesse en association au repos.

Seulement il faut toujours chercher les causes des dysmenorrhées avant de passer au traitement symptomatique

________________________________________________
Je ne veux pas ajouter des jours à ma vie mais je veux ajouter de la vie à mes jours^^

Amanita

Féminin
Messages : 141
Sympho : 242
Date d'inscription : 23/10/2009
Age : 29
Localisation : Sétif

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par zikos le Lun 23 Nov 2009 - 22:43

j'ai une fiche un délégué médical ma la donner je vais le scanner et mettre dans votre sujet une minute.

zikos

Masculin
Messages : 242
Sympho : 541
Date d'inscription : 07/11/2009

http://dzzakari.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par zikos le Lun 23 Nov 2009 - 23:40







zikos

Masculin
Messages : 242
Sympho : 541
Date d'inscription : 07/11/2009

http://dzzakari.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par nour le Mar 24 Nov 2009 - 17:05

je vous remecie pour tous vos reponses

amanita a écrit:
Seulement il faut toujours chercher les causes des dysmenorrhées avant de passer au traitement symptomatique

mais je crois que la dysmenorrhée est physiologique non?

nour

Messages : 7
Sympho : 12
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par mamidoc7 le Mar 24 Nov 2009 - 17:40

nour a écrit:je vous remecie pour tous vos reponses
mais je crois que la dysmenorrhée est physiologique non?
Définition


Le terme dysménorrhée désigne des menstruations (règles) difficiles et douloureuses, survenant généralement au deuxième jour des règles, puis s'aggravant progressivement. On distingue les dysménorrhées primaires correspondant à des perturbations du cycle ovulatoire (processus d'émission de
l'ovule à partir de l'ovaire) non associées à une atteinte des organes reproducteurs (une véritable maladie de l'appareil génital), des dysménorrhées secondaires appelées également dysménorrhées acquises qui sont des règles douloureuses dues à une véritable maladie, c'est-à-dire à une lésion des organes reproducteurs.
Les menstruations sont l'écoulement de sang incoagulable accompagné de cellules recouvrant l'intérieur de l'utérus (endomètre) survenant chez la femme pendant la période génitale (de la puberté à la ménopause), à la fin du cycle menstruel. Les menstruations sont absentes pendant la grossesse et l'allaitement. Le terme d'algoménorrhée (du grec algos : douleur, men : mois et rhein : couler) désigne les règles douloureuses. Les menstruations douloureuses concernent entre 30 et 50 % des femmes en période d'activité génitale.

source: Vulgaris-médical

Pour résumer la chose,
les dysménorrhées peuvent être physiologique ou pathologiques, mais le plus souvent c'est un processus sans pathologie sous jas-cente.
La dysménorrhée primaire est fréquente. Elle touche plus de 50 % des femmes et est assez grave dans environ 10 % des cas.


j'espère que c'est plus claire

________________________________________________

"Si tu as une pomme, que j'ai une pomme, et que l'on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j'ai une idée et que l'on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées."
___________________________________
Respectez la charte du forum

mamidoc7
Admin

Masculin
Messages : 219
Sympho : 350
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 38
Localisation : Alger

http://www.bibliomed-dz.co.cc

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par hamzadoc le Mer 25 Nov 2009 - 23:10

je vois de plus en plus des cas de dysménorrhées qui résistent au spasfon et qui sont accompagnées par une véritable alteration de l'état général...j'oublie pas de vous dire que les AINS sont aussi trés efficaces dans ces cas mais au prix des effets secondaires parfois très dangereux...en france ils utilisent PONSTYL " acide méfénamique " 250 mg gel ....et il ne faut pas passer à coté d'une dysmenorrhée secondaire .

hamzadoc

Messages : 6
Sympho : 6
Date d'inscription : 30/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par nour le Jeu 26 Nov 2009 - 15:44

hamzadoc a écrit:je vois de plus en plus des cas de dysménorrhées qui résistent au spasfon et qui sont accompagnées par une véritable alteration de l'état général...j'oublie pas de vous dire que les AINS sont aussi trés efficaces dans ces cas mais au prix des effets secondaires parfois très dangereux...en france ils utilisent PONSTYL " acide méfénamique " 250 mg gel ....et il ne faut pas passer à coté d'une dysmenorrhée secondaire .
moi meme j'ai rencontré un cas de résistance au spasfon(ou plutot la non efficacité,car la patiente n'a pas l'habitude d'en utilisé ) par contre,un simple antalgique ou anti-inflammatoire s'avère etre plus efficace.
je crois que spasfon est plus efficace dans les douleurs dijestifs que les douleurs génitales.

nour

Messages : 7
Sympho : 12
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par hamzadoc le Jeu 26 Nov 2009 - 22:16

nour a écrit:
hamzadoc a écrit:je vois de plus en plus des cas de dysménorrhées qui résistent au spasfon et qui sont accompagnées par une véritable alteration de l'état général...j'oublie pas de vous dire que les AINS sont aussi trés efficaces dans ces cas mais au prix des effets secondaires parfois très dangereux...en france ils utilisent PONSTYL " acide méfénamique " 250 mg gel ....et il ne faut pas passer à coté d'une dysmenorrhée secondaire .
moi meme j'ai rencontré un cas de résistance au spasfon(ou plutot la non efficacité,car la patiente n'a pas l'habitude d'en utilisé ) par contre,un simple antalgique ou anti-inflammatoire s'avère etre plus efficace.
je crois que spasfon est plus efficace dans les douleurs dijestifs que les douleurs génitales.

je confirme tes dires et celles de hamzadoc, un simple diclofenac en suppo. (beaucoup mieux que la forme oral) est efficace dans la majorité des cas.

oui c vrai la voie intra rectale est considerée comme une voie d'urgence et la biodisponibilité est proche de la voie IV mais elle est trés dangereuse ...lorsque j'été interne en chirurgie 90 % des patients qui ont presenté une peritonite secondaire à une perforation gastrique ont pris la veille le diclofenac suppo je te jure et je les ai vu de mes propres yeux et ils étaient tous des jeunes "entre 18 et 35 ans" et sans antecedants particuliers "mème pas des douleurs épigastriques " ....

hamzadoc

Messages : 6
Sympho : 6
Date d'inscription : 30/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par mamidoc7 le Jeu 26 Nov 2009 - 23:26

je confirme tes dires et celles de hamzadoc, un simple diclofenac en
suppo. (beaucoup mieux que la forme oral) est efficace dans la majorité
des cas.

________________________________________________

"Si tu as une pomme, que j'ai une pomme, et que l'on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j'ai une idée et que l'on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées."
___________________________________
Respectez la charte du forum

mamidoc7
Admin

Masculin
Messages : 219
Sympho : 350
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 38
Localisation : Alger

http://www.bibliomed-dz.co.cc

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par fa le Ven 27 Nov 2009 - 11:01

hamzadoc a écrit:
nour a écrit:
hamzadoc a écrit:je vois de plus en plus des cas de dysménorrhées qui résistent au spasfon et qui sont accompagnées par une véritable alteration de l'état général...j'oublie pas de vous dire que les AINS sont aussi trés efficaces dans ces cas mais au prix des effets secondaires parfois très dangereux...en france ils utilisent PONSTYL " acide méfénamique " 250 mg gel ....et il ne faut pas passer à coté d'une dysmenorrhée secondaire .
moi meme j'ai rencontré un cas de résistance au spasfon(ou plutot la non efficacité,car la patiente n'a pas l'habitude d'en utilisé ) par contre,un simple antalgique ou anti-inflammatoire s'avère etre plus efficace.
je crois que spasfon est plus efficace dans les douleurs dijestifs que les douleurs génitales.

je confirme tes dires et celles de hamzadoc, un simple diclofenac en suppo. (beaucoup mieux que la forme oral) est efficace dans la majorité des cas.

oui c vrai la voie intra rectale est considerée comme une voie d'urgence et la biodisponibilité est proche de la voie IV mais elle est trés dangereuse ...lorsque j'été interne en chirurgie 90 % des patients qui ont presenté une peritonite secondaire à une perforation gastrique ont pris la veille le diclofenac suppo je te jure et je les ai vu de mes propres yeux et ils étaient tous des jeunes "entre 18 et 35 ans" et sans antecedants particuliers "mème pas des douleurs épigastriques " ....

oui je le confirme moi aussi une fois ona recu une nouvelle mariée morte par perforation gastrique car elle a pris du diclofenac suppo la veille , en plus elel donen des epigastralgies atroces
des fois la voie retctale est impossible , vue que les dysmenorrhées s'accompagne de troubles digestif surtout les diarrhéés , elles sont tres frequentes .
je conseille les femmes de prendre antadys elle est soulage mais au bout de 6mois d'utilisation elle perd son effet .si no 1gr de paracetamol est largement suffisant

fa

Féminin
Messages : 91
Sympho : 236
Date d'inscription : 24/10/2009
Age : 33
Localisation : CHU ibn rochd

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par pharmalife le Jeu 10 Déc 2009 - 22:47

fa a écrit:
hamzadoc a écrit:
nour a écrit:
hamzadoc a écrit:je vois de plus en plus des cas de dysménorrhées qui résistent au spasfon et qui sont accompagnées par une véritable alteration de l'état général...j'oublie pas de vous dire que les AINS sont aussi trés efficaces dans ces cas mais au prix des effets secondaires parfois très dangereux...en france ils utilisent PONSTYL " acide méfénamique " 250 mg gel ....et il ne faut pas passer à coté d'une dysmenorrhée secondaire .
moi meme j'ai rencontré un cas de résistance au spasfon(ou plutot la non efficacité,car la patiente n'a pas l'habitude d'en utilisé ) par contre,un simple antalgique ou anti-inflammatoire s'avère etre plus efficace.
je crois que spasfon est plus efficace dans les douleurs dijestifs que les douleurs génitales.

je confirme tes dires et celles de hamzadoc, un simple diclofenac en suppo. (beaucoup mieux que la forme oral) est efficace dans la majorité des cas.

oui c vrai la voie intra rectale est considerée comme une voie d'urgence et la biodisponibilité est proche de la voie IV mais elle est trés dangereuse ...lorsque j'été interne en chirurgie 90 % des patients qui ont presenté une peritonite secondaire à une perforation gastrique ont pris la veille le diclofenac suppo je te jure et je les ai vu de mes propres yeux et ils étaient tous des jeunes "entre 18 et 35 ans" et sans antecedants particuliers "mème pas des douleurs épigastriques " ....

oui je le confirme moi aussi une fois ona recu une nouvelle mariée morte par perforation gastrique car elle a pris du diclofenac suppo la veille , en plus elel donen des epigastralgies atroces
des fois la voie retctale est impossible , vue que les dysmenorrhées s'accompagne de troubles digestif surtout les diarrhéés , elles sont tres frequentes .
je conseille les femmes de prendre antadys elle est soulage mais au bout de 6mois d'utilisation elle perd son effet .si no 1gr de paracetamol est largement suffisant
Merci fa...j'approuve ton avis concernanat le paracétamol...mais j'attire ton aimable attention sur quelques effets secondaire de l'antadys qui apparaissent à long terme:un ulcère silencieux et diminurtion de l'epaisseur de l'endomètre....je vais vous chercher la source....

pharmalife

Féminin
Messages : 60
Sympho : 118
Date d'inscription : 23/10/2009
Age : 31
Localisation : Sitifis

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par lokmanesky le Jeu 31 Déc 2009 - 0:14

je connais certains qui utilisent les AINS, et ils donnent de bons résultats, par expérience, je ne connais pas le mécanisme physiologique de son action, mais il m'apparait que l'inflammation participe dans le processus pathologique des dysménorrhées.

lokmanesky

Masculin
Messages : 3
Sympho : 5
Date d'inscription : 11/12/2009
Age : 29
Localisation : skikda

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par Amanita le Ven 1 Jan 2010 - 20:37


lokmanesky a écrit:je connais certains qui utilisent les AINS, et ils donnent de bons résultats, par expérience, je ne connais pas le mécanisme physiologique de son action, mais il m'apparait que l'inflammation participe dans le processus pathologique des dysménorrhées.


Le mécanisme physiopathologique des dysmenorrhées


Ils ont fait l'objet de très nombreuses études concordantes et semblent actuellement admis par tous. On peut accepter le mécanisme suivant qui fait appel à une hypercontractilité utérine avec hypoxie utérine par réduction du flux vasculaire utérin.
Au niveau du myomètre, on note les modifications suivantes:

- élévation du tonus de base >10 mm Hg;
- activité contractile utérine augmentée >120 mm Hg;
- augmentation de la fréquence de ces contractions;
- dysrythmie.


Cette hyperactivité utérine est en rapport avec une hypersécrétion de prostaglandines par l'endomètre.

Au décours d'un cycle obligatoirement ovulatoire, la chute du taux de progestérone stimule la synthèse de prostaglandines à partir de l'acide arachidonique par un mécanisme enzymatique. L'activation enzymatique lysosomale de la cellule endométriale aboutit à la production de prostaglandines par la voie de la cyclo­oxygénase ou à la production de leukotrènes par la voie de la 5 lipoxygénase.

Il existe également une augmentation de la vasopressine circulante sans augmentation parallèle de l'ocytocine; ce qui contribue à la dysharmonie contractile utérine.
Au niveau cellulaire, les prostaglandines augmentent le calcium libre intracellulaire, source d'hypercontraction.

La théorie du spasme cervical a donc vécu.
La douleur menstruelle est utérine par hypercontractilité, hypoxie et action directe des prostaglandines sur les terminaisons nerveuses. Les autres signes observés: nausées, vomissements, diarrhée sont habituels dans l'utilisation des prostaglandines en obstétrique. Il reste enfin à préciser que toute douleur génitale comporte un retentissement psychique qui peut être prédominant compte tenu de l'environnement en particulier familial de ces jeunes patientes.

Source (alt w)

D'où l'intérêt de l'utilisation des AINS qui réduisent la production des prostaglandines.


________________________________________________
Je ne veux pas ajouter des jours à ma vie mais je veux ajouter de la vie à mes jours^^

Amanita

Féminin
Messages : 141
Sympho : 242
Date d'inscription : 23/10/2009
Age : 29
Localisation : Sétif

Revenir en haut Aller en bas

Re: [?] Spasfon et dysménorrhée

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum