Symphomed - Le Forum médical francophone
Si vous voulez vivre en Symphocratie, mettez-vous en mode Symphomédien, et connectez-vous ici!

Diagnostic iconographique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Diagnostic iconographique

Message par Bakiinaze le Dim 1 Nov 2009 - 15:12


je commance avec :


Bakiinaze

Féminin
Messages : 40
Sympho : 83
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Accumbens le Dim 1 Nov 2009 - 15:46

C'est du au tabac?

Accumbens

Masculin
Messages : 8
Sympho : 10
Date d'inscription : 30/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Invité le Dim 1 Nov 2009 - 18:41

Leucoplasie chevelue de la langue?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Bakiinaze le Dim 1 Nov 2009 - 20:36

un parasite en est la cause

Bakiinaze

Féminin
Messages : 40
Sympho : 83
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Invité le Dim 1 Nov 2009 - 20:44

candidose ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Bakiinaze le Dim 1 Nov 2009 - 21:15

zikos a écrit:candidose ?

oui donc c'est

Bakiinaze

Féminin
Messages : 40
Sympho : 83
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Invité le Dim 1 Nov 2009 - 21:37

candidose buccale

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par lamialogie le Lun 2 Nov 2009 - 0:19

muguet ;condidose type buccale: une levure;candida albicans:elle se voit généralement chez les immunodéprimés (traitement par immunosupresseur ou VIH) ou bien chez les asialie (personne qui n'ont pas de salive).et exéptionnellement chez les porteurs d'appareil dentaire.
cette lesion commence par un depot blanchatre crémeux au niveau de la langue et la face interne des joues et aprés un certain temp elle noircit.

lamialogie

Féminin
Messages : 5
Sympho : 7
Date d'inscription : 30/10/2009
Localisation : blida

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Bakiinaze le Lun 2 Nov 2009 - 20:08

l'agent responsable est le Candida albicans , mais ça n'est pas le muguet

Bakiinaze

Féminin
Messages : 40
Sympho : 83
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par hadjora le Lun 2 Nov 2009 - 20:29

Bakiinaze a écrit:l'agent responsable est le Candida albicans , mais ça n'est pas le muguet
ah bon je ne savais pas que les condidoses peut conduire a ces types de lésions!!
mais j'ai une question;ce type de lésion depend de l'etat immunitaire de sujet ou non ???
merci pour l'information!!!

hadjora
Admin

Féminin
Messages : 813
Sympho : 1779
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 30
Localisation : Saint Arnaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Bakiinaze le Lun 2 Nov 2009 - 20:36

Les candidoses buccales sont une pathologie fréquente aux deux extrémités de la vie et chez les immunodéprimés

cette image illustre une langue villeuse noire qui est une élongation des papilles filiformes associée à une diminution de la desquamation normale du dos de la langue ; cette langue villeuse peut avoir une couleur qui varie du blanc au noir. La coloration noire est due à l'oxydation de la kératine par des chromogènes bactériens .

Bakiinaze

Féminin
Messages : 40
Sympho : 83
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par hadjora le Lun 2 Nov 2009 - 20:38

Bakiinaze a écrit:Les candidoses buccales sont une pathologie fréquente aux deux extrémités de la vie et chez les immunodéprimés

cette image illustre une langue villeuse noire qui est une élongation des papilles filiformes associée à une diminution de la desquamation normale du dos de la langue ; cette langue villeuse peut avoir une couleur qui varie du blanc au noir. La coloration noire est due à l'oxydation de la kératine par des chromogènes bactériens .
merci barkinase

hadjora
Admin

Féminin
Messages : 813
Sympho : 1779
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 30
Localisation : Saint Arnaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Bakiinaze le Lun 2 Nov 2009 - 20:40

de rien ,
allez y poster vos images diagnostiques !!!

Bakiinaze

Féminin
Messages : 40
Sympho : 83
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

IMAGES DIAGNOSTIQUES de la maladie de lyme

Message par hadjora le Lun 2 Nov 2009 - 20:59

salut
voila une iconographie sur la maladie de lyme et le dgc différentiel

http://www.invs.sante.fr/surveillance/lyme/rhones_alpes/lyme_fiche_img_rhones.pdf

________________________________________________
Personne ne mérite tes larmes et tes pleurs,
et celui qui le mérite vraiment ne te fera jamais pleurer

hadjora
Admin

Féminin
Messages : 813
Sympho : 1779
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 30
Localisation : Saint Arnaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Invité le Lun 2 Nov 2009 - 21:03

je pense que cette rubrique ns permet d'entrainer ???????

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Bakiinaze le Lun 2 Nov 2009 - 21:10

au fait hadjoura tu dois publier une image et les symphomediens essayent de deviner la pathologie qu'elle represente .

Bakiinaze

Féminin
Messages : 40
Sympho : 83
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par yousra19 le Lun 7 Déc 2009 - 0:58

C'est quoi ça ?



Dernière édition par yousra19 le Sam 12 Déc 2009 - 0:32, édité 1 fois

yousra19

Féminin
Messages : 10
Sympho : 16
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 27
Localisation : Sétif

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par zikos le Lun 7 Déc 2009 - 1:26

je pense réaction allergique 

zikos

Masculin
Messages : 242
Sympho : 541
Date d'inscription : 07/11/2009

http://dzzakari.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par yousra19 le Lun 7 Déc 2009 - 1:43

Non, il s'agit d'une affection de la peau essentiellement d'origine génétique.

yousra19

Féminin
Messages : 10
Sympho : 16
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 27
Localisation : Sétif

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par MALAK le Mar 8 Déc 2009 - 20:47

kératose pilaire

MALAK

Féminin
Messages : 18
Sympho : 24
Date d'inscription : 30/10/2009
Localisation : Tlemcen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par yousra19 le Mer 9 Déc 2009 - 1:07

Exactement c'est la kératose pilaire

yousra19

Féminin
Messages : 10
Sympho : 16
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 27
Localisation : Sétif

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par yousra19 le Mer 9 Déc 2009 - 1:11


Kératose pilaire
Introduction :


Une kératose pilaire est un état clinique cutané caractérisé par de petites élevures kératosiques centrées par des follicules pileux.

Elles sont responsables d’aspérités à la palpation (impression de râpe ou de papier abrasif).

Le début a lieu le plus souvent dans la petite enfance.

C’est un état assez fréquent (1,3 % des enfants scolarisés dans des écoles de Hong Kong, 4 % chez des enfants scolarisés en Roumanie).


Le début a lieu dans la moitié des cas au cours de la première décennie
Tableaux cliniques :


A - KÉRATOSE PILAIRE SIMPLE :

La peau comporte des petites aspérités, monomorphes, kératosiques.

À la palpation, on sent une rugosité et des petites aspérités sur la face latérale des bras et parfois sur la face antérieure des cuisses, les fesses ou le visage ; d’autres localisations sont possibles ; des formes diffuses existent.

Ces lésions sont asymptomatiques.

Les filles sont atteintes plus souvent : 61 % de femmes pour 39 % d’hommes. Le début a lieu souvent dans la petite enfance.

La peau est le plus souvent sèche.

Il y a une aggravation l’hiver et une amélioration l’été dans près de la moitié des cas.

Une amélioration au cours de la vie est constatée dans 35 % des cas, mais au contraire une aggravation est constatée dans 22 % des cas

B - KÉRATOSE PILAIRE À ÉVOLUTION ATROPHIANTE :

Plusieurs entités sont caractérisées par une hyperkératose folliculaire avec inflammation suivie d’une atrophie.

Les différences entre elles sont assez minimes.

1- Kératose pilaire rouge :

Elle est en général familiale.

Les papules sont rouges. Elles deviennent souvent discrètement atrophiques à l’âge adulte.

Une forme particulière est l’ulérythème ophryogène, prédominant aux joues et aux sourcils, dans ces cas survient secondairement une alopécie des sourcils.

Les joues sont rouges en permanence.

Cet aspect est trouvé dans plusieurs maladies génétiques en particulier le syndrome de Cornelia de Lange qui comporte en particulier petite taille, retard mental, microcéphalie, hirsutisme, sourcils épais.

2- Atrophodermie vermiculée :

C’est un stade évolutif. Autour de chaque orifice pilaire on observe une petite dépression.

Cela peut être observé sur le visage, sur le dessus des mains, les joues les régions préauriculaires préférentiellement.

La cause est inconnue soit idiopathique, soit dans le cadre d’une maladie génétique : syndrome de Bazex, chondrodysplasie ponctuée.

On regroupe en général sous le nom de keratosis pilaris atrophicans faciei (kératose pilaire atrophiante de Vinger) l’ensemble ulérythème ophryogène et atrophodermie vermiculée

3- Kératose spinulosique décalvante de Siemens :

La kératose pilaire diffuse du cuir chevelu évolue vers une alopécie également diffuse, les cils et les sourcils chutent et sont remplacés par des petits cônes hyperkératosiques.

Une photophobie liée à une kératite est possible.

Le début a lieu dans l’enfance.

La survenue est sporadique ou de transmission récessive liée à l’X.
Histologie :


Une biopsie est en général inutile.

L’examen histologique montrerait pour chaque élément un volumineux bouchon corné dilatant et obstruant l’ostium du follicule pilosébacé.

Une réaction inflammatoire périphérique est possible, avec fibrose ou infiltrat granulomateux.
Physiopathologie :


Un facteur génétique est habituel ; une atténuation survient souvent à l’âge adulte.

Des kératoses pilaires peuvent être consécutives à des produits appliqués sur la peau : goudrons, huiles, voire, mais c’est exceptionnel, certains cosmétiques.

En pratique, des facteurs externes sont rarement incriminés, la cause de la création de bouchons cornés n’est pas bien connue, mais correspond à un trouble de la kératinisation.
Étiologies :


La kératose pilaire isolée est souvent familiale, transmise sur le mode autosomique dominant.

La kératose pilaire fait partie du tableau de plusieurs maladies génétiques.

A - SYNDROME DE NOONAN :

Il réalise un aspect phénotypique proche du syndrome de Turner, mais en l’absence d’anomalies chromosomiques.

Le syndrome cardiofaciocutané est proche du syndrome de Noonan, s’il n’en est pas une variante : il comporte aussi une kératose pilaire.

B - SYNDROME DE FAIRBANKS :

Il associe un ulérythème ophryogène, une kératodermie palmoplantaire en aires, des dystrophies unguéales, des dysplasies épiphysaires, des dystrophies de la cornée.

Une association à un monilethrix (alternance de nouures et de strictions à l’examen des cheveux en lumière polarisée), à une koïlonychie familiale est possible.

C - PACHYONYCHIE CONGÉNITALE :

Elle associe une dysplasie unguéale, une hyperkératose palmoplantaire, une kératose pilaire.

D - ACROKÉRATOSE VERRUCIFORME DE HOPF :

Elle est caractérisée par des papules des doigts simulant des verrues planes, des ponctuations translucides des paumes et des plantes, une kératose pilaire inconstante.

E - AUTRES :

– Un ulérythème ophryogène et une kératose pilaire ont été décrits en cas de monosomie 18 p.

– L’association syringomes éruptifs, grains de milum, hypotrichose, trichoépithéliomes, basaliomes, cyanose, anomalies des fibres élastiques constitue le syndrome Rombo.

– Une kératose pilaire est fréquente chez les sujets ayant une dermatite atopique (DA).

Il s’agit d’un des critères de DA dans la classification de Hanifin et Rajka.

Dans une étude, elle n’a cependant pas été trouvée, en l’absence d’ichtyose, plus fréquemment que chez les témoins.

Elle est fréquemment associée à l’ichtyose vulgaire.

– En cas de monilethrix caractérisé par des nodules répartis régulièrement sur les cheveux, une fragilité existe au niveau de ces nodules.

Dans les zones où les cheveux sont cassés très courts, en particulier dans la région occipitale, il existe une kératose folliculaire limitée au cuir chevelu.

– Une kératose pilaire est un des signes du syndrome d’Olmstedt qui comporte une kératodermie palmoplantaire très épaisse, des plaques kératosiques périorificielles une alopécie diffuse.

Une association inédite keratodermie, hypotrichose, leuconychie totale, kératodermie palmoplantaire, plaques hyperkératosiques a été décrite.

– Une kératose pilaire est une manifestation inconstante des dysplasies ectodermiques.

Elle a aussi été décrite au cours de la dysplasie héréditaire mucoépithéliale.

Celle-ci est caractérisée par des plaques très rouges des muqueuses, une kératose pilaire, une kératite, une cataracte, une photophobie, une diminution de l’acuité visuelle, une alopécie non cicatricielle, des infections cutanées et muqueuses récurrentes, des bulles d’emphysème pulmonaires ; la cause est une dyskératose et une déhiscence des cellules épithéliales.

– Des troubles nutritionnels, en particulier un déficit en vitamine A (ou phrynodermie), B, ou C peuvent être responsables d’une kératose pilaire.
Diagnostic différentiel :


Certaines ichtyoses sont à prédominance folliculaire c’est le principal diagnostic différentiel.

L’ichtyose folliculaire est de survenue précoce (à la naissance ou dans les premières années de vie).

La transmission est autosomique dominante.

La différenciation clinique et histologique avec une forme profuse de kératose pilaire peut être très difficile.

On peut discuter aussi le lichen nitidus, le lichen spinulosum, la maladie de Darier, le pityriasis rubra pilaire.

Le pityriasis rubra pilaire comporte une kératodermie orangée, une hyperkératose du cuir chevelu, des placards hyperkératosiques des convexités avec souvent quelques papules kératosiques en bordure.

En cas de doute, l’examen anatomopathologique permet de faire la différence.

Des lymphomes T peuvent exceptionnellement avoir une présentation sous forme de kératose pilaire.

Il existe des formes folliculaires de psoriasis, de syphilis.

La dermatomyosite peut s’accompagner de plaques de kératose pilaire ; dans le type Wong, ces kératoses sont nombreuses et peuvent précéder de plusieurs mois l’apparition d’autres signes de dermatomyosite.
Traitements :


Ils ont pour but une amélioration fonctionnelle, rendre la peau plus douce au palper.

Cette amélioration n’est que temporaire et nécessite un traitement régulier.

Dans les formes modérées, aucun traitement n’est nécessaire sauf demande expresse du patient.

Les traitements locaux sont suffisants dans les formes limitées.

On associe des bains émollients, des topiques émollients (contenant en particulier de l’urée), des traitements locaux décapants (contenant en particulier de l’acide salicylique à 10 ou 20 %) sur des étendues limitées.

Une préparation de calcipotriol a été essayée, elle a été sans effet Un traitement général est le plus souvent inutile, dans ce cas on utilise l’isotrétinoïne ou l’acitrétine mais avec des résultats incomplets.

Le laser à colorant pulsé a été utilisé dans les kératoses pilaires atrophiantes avec des énergies comprises entre 6 et 7,5 joules/cm2.

Une amélioration de l’érythème a été mise en évidence en comparant des scores, la rugosité cutanée a aussi été améliorée mais pas dans tous les cas



SOURCE: Encyclopédie médicale - Medix

yousra19

Féminin
Messages : 10
Sympho : 16
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 27
Localisation : Sétif

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par mamidoc7 le Ven 11 Déc 2009 - 20:19

salut yousra, merci pour ces définitions, mais pour une meilleur organisation du forum, veuillez laisser cet endroit que pour les interprétation des images. et quand vous hébergeai une image ne pas le faire avec le nom de la pathologie si on clique sur l'image on a la réponse
bonne continuation à vous tous.

________________________________________________

"Si tu as une pomme, que j'ai une pomme, et que l'on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j'ai une idée et que l'on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées."
___________________________________
Respectez la charte du forum

mamidoc7
Admin

Masculin
Messages : 219
Sympho : 350
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 38
Localisation : Alger

http://www.bibliomed-dz.co.cc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par MALAK le Ven 11 Déc 2009 - 21:45

mamidoc7 a écrit:salut yousra, merci pour ces définitions, mais pour une meilleur organisation du forum, veuillez laisser cet endroit que pour les interprétation des images. et quand vous hébergeai une image ne pas le faire avec le nom de la pathologie si on clique sur l'image on a la réponse
bonne continuation à vous tous.
en tous les cas, de ma part j'ai donné la réponse sans cliquer sur l'image mais plutôt j'ai fait une recherche sur les affections génétiques dermatologiques.

MALAK

Féminin
Messages : 18
Sympho : 24
Date d'inscription : 30/10/2009
Localisation : Tlemcen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par yousra19 le Ven 11 Déc 2009 - 22:06

mamidoc7 a écrit:salut yousra, merci pour ces définitions, mais pour une meilleur organisation du forum, veuillez laisser cet endroit que pour les interprétation des images. et quand vous hébergeai une image ne pas le faire avec le nom de la pathologie si on clique sur l'image on a la réponse
bonne continuation à vous tous.
Ok mamidoc, j'ai pas fait attention à ça !

yousra19

Féminin
Messages : 10
Sympho : 16
Date d'inscription : 06/12/2009
Age : 27
Localisation : Sétif

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diagnostic iconographique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum